L1 : l'équipe type de Ménès avec 5 Parisiens

L1 : l'équipe type de Ménès avec 5 Parisiens
Publié le : 31/05/2019 - 21:55

En cette fin de saison, et avant de tourner la page, les journalistes et les consultants font les bilans et dévoilent leur équipe type de Ligue 1. Pierre Ménès, journaliste pour Canal+, a joué le jeu pour son blog et a retenu cinq joueurs du PSG...

Thiago Silva :  Pour se rendre compte de l’importance de Thiago Silva, il suffit de voir le nombre de buts que Paris a encaissé depuis la blessure de son capitaine en première période, à Lille. Il fait partie de ces joueurs dont on mesure la valeur lorsqu’ils sont absents. Il a été énorme pendant toute la saison, peut-être la meilleure de sa carrière parisienne. Les esprits chagrins feront remarquer que ce n’était pas toujours le cas en Ligue des Champions. Mais jusqu’à preuve du contraire, les boulettes face à Manchester ne viennent pas de lui.

Marco Verratti :  Lui aussi, c’est quand il n’est pas là qu’on se rend compte de son importance. Il était le seul milieu de haut niveau du PSG cette saison, puisque Rabiot a joué la moitié de la saison et que Paredes n’a pas joué l’autre moitié. Toujours aussi doué techniquement et en progrès par rapport aux précédentes années.

Angel Di Maria : Ceux qui me suivent savent que l’Argentin n’est pas spécialement ma tasse de thé. J’avais d’ailleurs un truc avec lui : quand dans un match je commençais à avoir envie de le tuer, en général il plantait un but dans les dix minutes. Cette saison, des buts il en a mis 12 en y ajoutant 11 passes décisives et a pris beaucoup de responsabilités quand Cavani et Neymar étaient blessés. Il a commencé la saison avec la confiance de Tuchel et la lui a bien rendue. J’ai tout de même hésité avec Savanier, auteur d’une saison magnifique avec Nîmes.

Neymar :  J’entends déjà les esprits chagrins disant qu’il n’a rien à faire là puisqu’il n’a joué que la moitié des matchs. Sauf qu’en 17 matchs, il a planté 15 buts et offert 7 passes décisives. Et puis de toute façon, on peut prendre le problème dans tous les sens, en terme de niveau il est de très loin le meilleur joueur de Ligue 1. Avant sa blessure, il avait pris une autre dimension à un poste de milieu offensif axial où il faisait jouer l’équipe, tout en prenant ses responsabilités quand il le fallait. J’ai encore en mémoire son match au Parc face à Liverpool. Si son métatarse le laisse tranquille en février prochain, on s’apercevra comme par magie que le PSG va faire une autre saison sur la scène européenne. 

Mbappé : Vingt ans, 33 buts en 29 matchs. Pfff… que dire d’autre ? Certains préfèrent visiblement retenir ses déclarations ou son soi-disant boulard… Encore une fois, la France ne mesure pas sa chance d’avoir un joueur de ce niveau. Il est pro depuis deux ans et demi, il a gagné trois titres de champion, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue et une Coupe du Monde. Beaucoup aimeraient avoir la moitié de ce palmarès sur l’ensemble de leur carrière. Il est évident qu’il jouera avant-centre la saison prochaine à Paris. Ce ne sera pas sans poser de problème à Tuchel, à moins que le coach allemand ne se décide à jouer avec deux pointes, ce qui est tout à fait possible. Ou que Cavani s’en aille. 

L'Equipe type de Pierre Ménès (4-5-1) :

Maignan - Lala, Thiago Silva, Fonte, Mendy - Thiago Mendes, Verratti - Pépé, Neymar, Di Maria - Mbappé.

 

Logo Stade Brestois 29
Brest
1 - 2
Logo Paris Saint-Germain
Paris
Le 09/11/2019 à 17:30
La planete foot