Paristeam.fr
NOUS SUIVRE

Dernier Match

Marseille - Paris
Logo Marseille
2-4
Logo Paris

Prochain Match

Aucun prochain match programmé

Classement PSG

1 Paris 96 38
2 Lyon 65 38
3 Monaco 65 38
4 Nice 63 38
Toute l'actualité du PSG
sur footparisien.com
Toute l'actualité du Football
sur livefoot.fr
16/02 -

"On va savoir si Trapp répond présent..."

"On va savoir si Trapp répond présent..."

Ancien gardien de but du PSG (saison 1994-1995, puis de 1996 à 1998), Vincent Fernandez répond à nos questions et évoque les performances de Kevin Trapp ainsi que la concurrence à ce poste dans le club de la capitale.

ParisTeam - Globalement, quel regard portez-vous sur les prestations de Kevin Trapp depuis son arrivée au PSG ?

Vincent Fernandez - Malgré ses boulettes, son bilan est assez satisfaisant. Parmi les raisons qui ont motivé sa venue, il y a le fait de créer une concurrence avec Salvatore Sirigu. Mais pas seulement. Le PSG voulait recruter un gardien plus à l'aise au pied que l'Italien et qui puisse construire le jeu de derrière, comme un libero. Pour le moment, Trapp n'a pas montré qu'il était supérieur à Sirigu. Mais la période cruciale, avec la double confrontation face à Chelsea, arrive... Nous allons savoir s'il peut répondre présent. 

Après plusieurs « boulettes », vous comprenez que Laurent Blanc lui ait toujours maintenu sa confiance ?

Il faut savoir par qui l'arrivée de Trapp était souhaitée. Si c'est par Laurent Blanc, c'est logique qu'il lui ait maintenu sa confiance. L'entraîneur reste dans sa logique, surtout que les erreurs de Trapp n'ont pas eu de répercussions en Ligue 1 ou pour la qualification en 8èmes de finale de la Ligue des champions. 

L'Allemand est-il exempt de tout reproche sur le but encaissé lors du « Classico » ?

Avant qu'il n'encaisse le but, le ballon est dévié, ce qui modifie sa trajectoire. Les journalistes ont beaucoup parlé de « main ferme ». Personnellement, je ne pense pas qu'il fasse une faute de main. Quand Trapp touche le ballon avec ses 4 doigts, celui-ci passe par-dessus son pouce. Il n'a pas eu le temps de réagir pour changer le positionnement de sa main. Après, il aurait pu utiliser l'autre main, mais c'était compliqué. 

L'été dernier, les dirigeants parisiens ont décidé de recruter un nouveau gardien, après avoir jugé les prestations de Sirigu en Ligue des champions insuffisantes. Or, Trapp n'avait jamais disputé cette compétition. N'était-ce pas une erreur de casting ?

Oui, de ce point de vue, c'est étonnant. Moi, je pensais que Hugo Lloris serait recruté. Peut-être que cela a bloqué au niveau financier... Avant de recruter Trapp, les dirigeants parisiens ont peut-être essuyé plusieurs échecs pour le poste de gardien. Quoi qu'il en soit, avec l'Allemand, ils ont misé sur un gardien d'avenir, qui puisse être en concurrence avec Sirigu. Iker Casillas avait seulement 19 ans quand il a remporté sa première Ligue des champions avec le Real Madrid. Après, je ne pense pas que Trapp possède le niveau qu'avait le portier espagnol à l'époque...

Pensez-vous tout de même que Trapp possède le potentiel pour devenir l'un des tous meilleurs gardiens de but au monde ?

Ce qui me dérange, c'est qu'il a été recruté pour des qualités différentes de celles de Sirigu. Or, il a montré qu'il était bon sur sa ligne et qu'il ne sortait guère, comme l'Italien. Au niveau du jeu au pied, sa relance est parfois approximative. Face à l'OM, il a trouvé la poitrine de Marseillais à plusieurs reprises. Il n'y a pas de grandes différences entre Trapp et Sirigu finalement. Après, si l'Allemand se montre décisif lors des matches de Ligue des champions à élimination directe, ce sera autre chose. Il est encore un peu tôt pour faire une analyse approfondie de sa saison. Il va falloir encore attendre un peu...

« J'éprouvais beaucoup de respect pour Bernard Lama »

Au cours de votre carrière, vous avez connu la concurrence à votre poste, notamment au PSG avec Christophe Revault. Celui qui est la doublure attend-il forcément que le titulaire « se troue » ?

Je ne pense pas que Sirigu soit dans cet état d'esprit vis-à-vis de Trapp. Personnellement, lorsque j'étais sur le banc des remplaçants, je ne souhaitais pas que le titulaire fasse une erreur, car cela aurait eu des répercussions à tous les niveaux du club. Chacun se mettait à la disposition de l'autre. Et puis, si le remplaçant doit vraiment en vouloir à quelqu'un, c'est au coach... 

Le fait que Sirigu ne soit pas parti lors du mercato d'hiver n'est-il pas néfaste pour la confiance de Trapp ?

Comme Kevin Trapp est encore un jeune gardien, je pense que oui. Avant son arrivée, Sirigu avait gagné de nombreux titres avec le PSG. Forcément, Trapp est soumis à une grosse pression.

Lors de la saison 1997-1998, vous étiez titulaire dans les buts parisiens pour les Coupes nationales. Le PSG a réalisé le doublé Coupe de France – Coupe de la Ligue durant cet exercice. Est-ce le meilleur souvenir de votre carrière ?

Cela fait effectivement partie des très bons souvenirs de ma carrière, comme le fait d'avoir été footballeur professionnel durant 18 ans. Avoir joué des matches de Ligue des champions avec le PSG, même si nous n'avons pas fait de grandes épopées à l'époque, est également une grande fierté. 

Quels étaient vos rapports avec Bernard Lama ? 

Il étaient très bons. En tant qu'international français, Bernard Lama était titulaire à part entière. Il s'est blessé, ce qui m'a permis de jouer. J'avais seulement 20 ans. Une fois rétabli, il a naturellement repris sa place. J'éprouvais beaucoup de respect pour lui, il fallait que je le mette dans les meilleures dispositions. 

Vous avez mis un terme à votre carrière en 2012. Qu'avez-vous fait depuis ? 

J'ai commencé par prendre deux années sabbatiques. Durant celles-ci, j'en ai profité pour voyager et m'occuper de ma famille. Ensuite, j'ai passé mes diplômes d'entraîneur. Sinon, je suis devenu gérant d'une salle de fitness à Châteauroux et me suis occupé d'un club amateur dans cette région. Aujourd'hui, je voudrais pouvoir faire partager mon expérience à des clubs de Ligue 1 ou Ligue 2, en accompagnant par exemple un staff. 

Propos recueillis par Arnaud Lapointe

Vos commentaires

L'actualité du PSG