Un accord proche entre le PSG et Pogba ?

Un accord proche entre le PSG et Pogba ?
Publié le : 24/07/2021 - 13:57

Avec le refus de prolonger son contrat qui court jusqu'en juin 2022 avec Manchester United, malgré une juteuse proposition sur la table, les contacts se seraient accentués entre l'international français et les dirigeants parisiens au point qu'un accord pourrait être proche d'être trouvé.

Alors que la mission première du PSG est de vendre, le club de la capitale aurait comme nouvelle priorité Paul Pogba. Une opportunité que le club parisien veut saisir sachant que le milieu de terrain ne souhaite pas prolonger son contrat avec Manchester United, à un an de son terme, et qu'il est ouvert à un nouveau défi. Entammées depuis des semaines, par le biais de réunion entre Nasser Al-Khelaïfi et son agent Mino Raiola, les discussions entre les deux parties se seraient accentués ces derniers jours. D'après les informations de Foot Mercato, les deux parties seraient proches d'un accord.

Dans ce dossier, on évoque éventuellement la base d'un contrat de 5 ans avec à la clé une belle rémunération de 18 M€ annuel brut. Si l'accord pourrait être trouvé, le PSG ferait alors un premier grand pas et serait en position de force pour ouvrir les discussions avec Manchester United. Fermé à des négociations et souhaitant prolonger le contrat de son joueur, les Red Devids ont fait une proposition au joueur pour prolonger son contrat avec un juteuse proposition. Une proposition que Paul Pogba aurait rejeté nous a appris la presse anglaise ces dernières heures.

Avec cette réaction ressenti comme "un forcing" pour un départ de la part de Manchester United, le club anglais se trouverait désormais dans une position d'ouvrir les pourparlers avec le PSG dans le but de ne pas voir l'international partir libre dans un an, chose impensable pour la formation britannique qui vient de lâcher plus de 85 M€ pour le transfert de Jadon Sancho en provenance de Dortmund. Ainsi en pôle position et confiant, le Paris Saint-Germain pourrait dégainer une première offre où la somme de 58 M€ est évoquée...