Bordas dévoile ce que le PSG voulait pour Neymar !

Bordas dévoile ce que le PSG voulait pour Neymar !
Publié le : 17/11/2020 - 12:11 - Dernière modification : 17/11/2020 - 12:19

Écarté de l'organigramme du FC Barcelone, avec la démission du président Josep Maria Bartomeu, l'ancien secrétaire général du club catalan Javier Bordas multiplie les sorties médiatiques pour défendre son bilan. Il dévoile notamment au grand jour, les détails du transfert avorté de Neymar qui souhaitait quitter le PSG lors de l'été 2019 et que cela s'est joué à 20 M€, somme que le joueur voulait mettre de sa propre initiative sur la table...

Tout le monde se souvient du déplacement d'une délégation à Paris au moment où le PSG a ouvert les négociations avec le FC Barcelone, où l'ancien secrétaire général du FC Barcelone était présent avec le directeur sportif de l'époque Éric Abidal. C'est à ce moment-là que le PSG, conscient du mal-être de son joueur à Paris, a fait une proposition et clairement ouvert la porte : "L’offre qu’ils nous ont faite c’était 130 M€ plus Todibo, Rakitic et le prêt d’un an d’Ousmane Dembélé" a-t-il dévoilé dans un entretien donné à la Cadena COPE "Nous, on proposait 110 M€ plus les deux joueurs cités et le prêt de Dembélé. Au final, tout a capoté"

"Il était tout près de revenir. Au final, ça s’est joué à 20 M€. Le père de Neymar a dit qu’il était prêt à les mettre, mais au final ça a compliqué l’opération. L’offre qu’on a faite, c’était notre maximum. Dans cette histoire des 20 M€, on pensait que le PSG allait baisser sa proposition grâce à la pression du clan Neymar. Mais quand le père de Neymar a dit qu’il les mettait, le PSG a alors renoncé à le céder et le Barça ne pouvait pas mettre plus d’argent" a-t-il ajouté.

20 M€, c'est la somme que Neymar était prêt à mettre de sa poche. Un agissement qui a semble-t-il agacer le PSG qui a bloqué ce montage complètement fou pour la suite que tout le monde connaît. Aujourd'hui, on est désormais dans un tout autre contexte, car le joueur est désormais "heureux" à Paris, "veut écrire l'histoire du PSG" et a ouvert les discussions concernant une prolongation de son contrat qui court jusqu'en 2022.