PSG-Atalanta, d'un point de vue physique

PSG-Atalanta, d'un point de vue physique
Publié le : 11/07/2020 - 13:25

Le 12 août prochain, le PSG défiera l'Atalanta Bergame au Portugal en quart de finale de Ligue des Champions. Une rencontre qui ne s’annonce pas évidente pour les Parisiens, vu la forme actuelle de l'équipe italienne.

Benoît Cauet, ancien de la maison PSG et qui a longtemps joué en Italie, a livré son analyse de ce match au Parisien : "Si on s'en tient au papier, c'est un bon tirage puisque l'Atalanta n'a pas le pedigree d'un grand d'Europe. Mais dans les faits, ça l'est beaucoup moins. Elle est certes peu connue du grand public. Mais cette équipe a été façonnée au fil des ans par l'entraîneur Gian Piero Gasperini autour de la détermination, du sens du sacrifice et d'un incroyable état d'esprit. Elle a d'énormes qualités, elle n'a rien à perdre et enchaîne les bons résultats. L'erreur serait de penser que cet adversaire est inférieur et que ça va être facile" dit-il.

Le facteur physique risque aussi de rentrer en ligne de compte. Les Italiens ont repris leur championnat, et auront joué 13 matchs d'ici ce quart de finale, tandis que le PSG devra se contenter de deux matchs officiels, avec les finales de coupes nationales. "Le postulat de départ est évidemment de dire que les Italiens seront mieux armés, explique dans L'Équipe du jour Raphaël Fèvre, ancien préparateur physique du PSG notamment. Ils auront beaucoup plus de rythme. Et, aussi poussée soit la préparation, rien ne remplace la compétition, surtout à un tel niveau. Les clubs français vont devoir insister sur la puissance et l’intensité beaucoup plus tôt qu’habituellement."