PSG : QSI a formulé une "offre inacceptable" pour le Parc

PSG : QSI a formulé une "offre inacceptable" pour le Parc
Publié le : 24/11/2022 - 20:46

C'est le fil rouge de ces dernières heures au PSG. QSI souhaite être le propriétaire du Parc des Princes et aurait formulé une offre pour prendre son acquisition afin de réaliser son agrandissement. Mais les dirigeants se heurtent à un refus de la Mairie de Paris qui demanderait quatre fois sa valeur marchande (environ 350 M€) selon plusieurs journalistes s'intéressant à ce dossier. Ce qui a le don d'agacer le président Nasser Al-Khelaïfi.

Contacté par le quotidien Le Parisien, Pierre Rabadan, adjoint en charge du sport, a effectivement confirmé avoir reçu une offre du PSG pour l'enceinte de la Porte de St Cloud, mais elle est jugée ridicule... "Ça fait plusieurs mois maintenant que nous travaillons ensemble sur le projet d’agrandissement du Parc. Le club nous a demandées s’il pourrait devenir propriétaire dans cette perspective d’accroissement de capacité d’accueil du Parc du Princes. Nous n’étions pas vendeurs, mais en tant que partenaire du club nous nous sommes engagés à étudier l’ensemble des possibilités. Plusieurs ont été évoquées. On a demandé au club de nous faire une proposition. Mais elle était vraiment inacceptable et les discussions se sont arrêtées là depuis. La question d’une vente n’a donc plus été évoquée tellement le montant n’était pas réaliste" lâche t-il dans les colonnes du média francilien.

"On pourra toujours batailler sur ce que vaut le Parc des Princes. Mais je peux vous dire que la proposition que le club nous a transmise n’était pas à la hauteur. Elle n’ouvrait à aucune discussion tellement, on était loin de quelque chose de réalisable. (...) Le club a la volonté d’aller vite, je le comprends très bien. Mais le Parc des Princes est un objet complexe. Il y a des process à respecter. Certains sont peut-être habitués à ce que ça se déroule plus rapidement dans d’autres contextes, mais nous devons respecter les normes et règles en vigueur. On parle d’un bâtiment historique, classé, qui a une histoire forte avec notre ville et qui est contraint par sa construction architecturale et son emplacement" a-t-il ajouté.