Paristeam.fr
NOUS SUIVRE

Dernier Match

Guingamp - Paris
Logo Guingamp
0-3
Logo Paris

Prochain Match

Paris - Toulouse
Le 20/08/2017 à 21:00
Canal+

Classement PSG

1 Lyon 6 2
2 Paris 6 2
3 Monaco 6 2
4 Marseille 6 2
Toute l'actualité du PSG
sur footparisien.com
Toute l'actualité du Football
sur livefoot.fr
Les dernières infos transferts de Paris
sur Mercato PSG en live
Suivez le mercato en live
sur Transfert Foot
11/08 -

L'Europe n'invite pas le PSG et le menace

L'Europe n'invite pas le PSG et le menace

Si le PSG vient de recruter Neymar, l'un des meilleurs joueurs de la planète avec Messi et Cristiano Ronaldo, le club parisien n'est pas invité à s'asseoir à la table des grands clubs, non au contraire un front anti-PSG se met en place...

Sous l'impulsion du FC Barcelone, qui ne digère pas par le transfert de son brésilien à Paris, alors qu'il pensait à être à l'abri avec sa clause libératoire de 222 M€, les Blaugranas ont encore appeler les autres clubs européens a déposé une plainte auprès de l'UEFA pour qu'ils exigent que les règles du fair-play financier soient restées.

Si l'instance européenne ne venait pas à agir, une autre action serait alors déposée devant le tribunal de l'Union européenne pour se plaindre de concurrence déloyale. Le message est clair, les grands d'Europe veulent que le PSG soit sanctionner comme le souhaiterait la Ligua Espagnole et son président Javier Tébas.

Et il ne faudra pas compter sur le président de l'OL, Jean-Michel Aulas pour prendre la défense de notre club : "J'ai la casquette de responsable du fair-play financier dans le cadre de l'ECA. J'ai la mission d'aider à protéger la collectivité. En même temps, il s'agit d'un club français et si le PSG fait venir les vingt meilleurs joueurs du monde, tous nos stades seront pleins. Mais on va forcément se souvenir aussi qu'il n'y aura qu'une place en Ligue des Champions pour les autres. (...) Le PSG n'a aucune limite ! Il n'a pas besoin de boucler le transfert de Mbappé... J'ai vu Neymar débarquer à St Tropez avec vingt-trois gardes du corps. Au début, les gens souriaient. Ensuite, moins, parce que cela pose un problème de société, de politique" a déclaré le patron de Lyon dans les colonnes de L'Equipe.

Vos commentaires

L'actualité du PSG